Nous connaître - Visite du centre

La bastide provençale rénovée pour accueillir le Centre du Rosé, de par son histoire viticole est un lieu propice au développement de l’œnologie moderne. L’investissement de plus de 1,85 M d’euros pour l’achat, la restauration et l’équipement du bâtiment
a permis de créer un outil adapté et performant.

Les employés de la structure se sont installés en avril 1999 dans plus de 300 m² de bureaux, ont accès à une bibliothèque spécialisée et font vivre les trois grands pôles d’activité du Centre du Rosé :
• Une cave de vinification à l’échelle pilote
• Un laboratoire d’analyses performant
• Une salle d’analyse sensorielle


LA CAVE EXPERIMENTALE

Il s’agit bel et bien d’une « maison de poupée de la vinification » dans laquelle tous les équipements sont miniaturisés : érafloir-fouloir, pressoir, filtre, cuves…L’échelle de travail est environ 100 fois inférieure aux unités de vinification conventionnelles. Elle permet de reproduire fidèlement les opérations « grands volumes » et de standardiser de façon rigoureuse la procédure de vinification.
Chaque année, la cave du Centre du Rosé donne naissance à plus de 200 vins rosés correspondants aux différentes études.


LES LABORATOIRES D'ANALYSES

Les laboratoires sont répartis sur deux étages et sont équipés de tout le matériel généraliste nécessaire à leur bon fonctionnement : étuve, réfrigérateur, congélateur, machine à laver, centrifugeuse, hotte ventilée, balances de précision, verrerie variée…

Au rez-de-chaussée, le laboratoire d’analyses oenologiques est doté de trois appareils spécialisés permettant de mesurer les paramètres classiquement suivis au cours des vinifications : degré alcoolique, sucres, acidité volatile, anhydride sulfureux, acidité…

Le laboratoire d’analyses fines, situé au premier étage du bâtiment, a pour vocation l’étude de la couleur et des arômes des vins rosés. Ces mesures spécifiques sont réalisées à l’aide d’un spectrophotomètre et d’un chromatographe en phase gazeuse.


LA SALLE DE DÉGUSTATION

Dans le domaine de l’œnologie, l’analyse sensorielle demeure incontournable. Les appareils les plus sophistiqués n’atteignent que rarement la sensibilité de l’œil, du nez et de la bouche du dégustateur.

La table centrale est divisée en postes individuels et permet d’accueillir un jury de 15 personnes. Les 3 tablettes d’appoint équipées de deux postes chacune portent à 21 places la capacité totale de la salle de dégustation.